Le Suicide

Un article de Cacopédia.

Le Suicide est un ouvrage écrit par le sociologue Émile Durkheim. Texte novateur non pas, comme on l'entend trop souvent dire, parce que la méthode qu'il emploie jette les bases de la sociologie quantitative en considérant « les faits sociaux comme des choses », mais bien plutôt en tant qu'il crée un nouveau genre littéraire, celui de la littérature auto-référencée.

En effet, un grand nombre de lecteurs se sont suicidés à la suite de la lecture du livre, accomplissant ainsi par leur acte ce dont il était question dans le texte. Cette mise en scène fera école, notamment dans le cinéma et les films d'horreur ou à suspense, comme dans The Ring où l'on meurt après avoir vu une cassette vidéo prophétique.

Texte maléfique pour certains, ce texte est toujours mis à l'index par certains sociologues qui, derrière des accusations à prétention épistémologique reprochant à Durkheim holisme, déterminisme ou naturalisme, cachent une certaine superstition ou un cruel manque de goût très réactionnaire pour les ouvrages fantastiques.

Pourtant, malgré ces critiques, Le Suicide reste toujours, avec L'Attrape-cœurs de Salinger, un grand succès de librairie pour adolescents mélancoliques et dépressifs aimant à se faire peur à lire Durkheim et Baudelaire la nuit tombée dans les cimetières. Beaucoup d'entre eux portent à l'occasion d'halloween une fausse barbe pour aller quémander des bonbons déguisés en Durkheim, et, en lieu et place du célèbre « trick or treat! », lancent : « un bonbon ou bien une règle de la méthode sociologique ! », ce qui bien souvent suffit à convaincre.

Récupérée de « http://cacopedia.com/Le_Suicide »
Outils personnels